Partir en exploration, dans le Parc National des Écrins

À la découverte de l'offre grand-public, au cœur de cet Espace Naturel aussi abrupt qu'accueillant, avec l'opération "CHEMINS DE LA BIODIVERSITÉ".

C'est dans le Parc National des Écrins, créé en 1973, que s'opère la jonction entre l'Isère et les Hautes Alpes, la région Auvergne-Rhône-Alpes et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, le bassin hydrographique de l'Isère et celui de la Durance.

Tantôt territoire de passage, tantôt massif aux versants escarpés, ses 91 800 hectares présentant un dénivelé compris entre 800 et 4102m sont sillonnés par 740km de sentiers.

Naturellement, avec des conditions climatiques extrêmement rudes, ces lieux ne sont pas des plus accueillants pour l'Homme. C'est peut-être une des causes de la préservation ici d'une incroyable biodiversité où entre les pins, les chardons bleus et les sabots de Vénus, on est à peu près certain d'apercevoir un chamois, un bouquetin, un aigle royal ou un lièvre variable.

Observation faune / flore avec une guide naturaliste

À la découverte des traces laissées par la faune avec les guides naturalistes

Ces lieux, ses habitants à poils et à plumes, ses guides et ses visiteurs, nous les avons rencontrés en 2016 lorsque nous avons été chargés par l'ARPE (aujourd'hui ARBE, Agence Régionale pour la Biodiversité et l'Environnement en Provence-Alpes-Côte d'Azur) de réaliser les outils de communication et de promotion du dispositif Chemins de la Biodiversité.

Grâce à cette mission, pendant près d'un mois, nous avons arpenté les Espaces Naturels de la Région Sud. Des Écrins à Port-Cros, de la Camargue au Mercantour nous avons trainé nos drones, nos boitiers numériques et notre parc optique le sourire aux lèvres et l'esprit occupé par un objectif : valoriser l'offre grand public des Espaces Naturels.



Affleurement rocheux 
Ski de randonnée
Sommet du massif
Raquettes dans le massif
Levé de soleil en pose longue sur les écrins

Pour réaliser ce reportage photo, nous étions arrivés tard la veille et avions bivouaqué à proximité du col du Lautaret afin de pouvoir capter le lever de soleil sur les sommets enneigés dominés par la barre des écrins. Nous avons ensuite pris part aux sorties nature et autres ateliers de découverte à destination du public familial.
Les guides du parc étaient à nos côtés à tout instant et nous ont fait partager leurs immenses connaissances du terrain avec bienveillance et gentillesse.

Si vous souhaitez en apprendre davantage sur nos réalisations dans le cadre des Chemins de la Biodiversité, c'est ici.

Si vous souhaitez découvrir l'offre grand public des Espaces Naturels de la Région Sud, c'est !
découverte faune / flore avec une guide naturaliste

Observation à la jumelle par une guide du parc national